dimanche 12 décembre 2010

Les Yeux D’Opale de Bénédicte Taffin

Sur Opale, dans le royaume médiéval de Kindar, la princesse Héléa accède au trône après la mort tragique du roi son père et la disparition de son frère. Méprisée et menacée par les seigneurs du royaume, elle décide de leur livrer bataille et s’offre en gage de victoire.

Sur Onyx, dans la cité planète dirigée par les Intelligences Artificielles. Angus prend part au détournement d’un vaisseau de colonisation. Le but des trois milles rebelles est de s’établir sur une planète vierge de toute technologie. Ils avaient tout prévu, tout sauf de s’écraser sur Opale.


Voilà un premier roman plus que prometteur !

L’histoire nous plonge dans deux univers et deux cultures différentes. On se trouve à la fois dans un roman de science-fiction quand on est sur Onyx et dans un roman de fantasy sur Opale. Comme ce sont deux genres que j’adore j’ai été plus que ravie de me balader dans ces deux mondes.

Dans la première partie du livre on apprend à connaître ces deux mondes par une alternance des chapitres se passant sur l’une et l’autre planète. On y découvre non seulement  les personnages et leur univers, mais aussi les règles régissant les mondes. On voit assez vite les points de divergences entre les deux, et que leur rencontre ne va pas être simple. En tout cas ce sont deux univers très riches et très bien construits. On sent que l’auteur a fait un véritable travail pour créer deux univers complets en prenant en compte tous leurs aspects. Car ces univers sont la base des réactions et des choix des personnages, et c’est le fait que les personnages ont évolués dans des contextes différents qui donne tout l’intérêt au livre. On se pose alors la question de savoir comment ces deux cultures si dissemblables vont réagir quand elles vont entrer en contact.
De plus, on trouve tout un tas de petites trouvailles qui rendent les univers crédibles et nous plonge intégralement dans ce roman. La plus importante est l’utilisation de deux systèmes de mesures du temps et des distances totalement différents de ce que l’on connaît. Une bonne trouvaille donc, qui ajoute du poids à la crédibilité du livre. Je dois avouer que cette trouvaille m’a perdue et ce n’est que peu avant la fin du livre que j’ai réalisé que les deux systèmes étaient expliqués à la fin du livre.

L’autre point fort du livre est la richesse des personnages. Comme je le disais, c’est la complexité de l’univers qui leur donne tout leur intérêt. Chaque culture aboutit à des personnages complexes, aux motivations et réactions diverses, mais qui forme un ensemble cohérent. Il est difficile d’en parler plus en avant sans vous dévoiler ce qui se passe. Je dirai donc seulement qu’ils donnent un intérêt tout particulier à ce livre car ils sont profonds, complexes et ils sont capables de nous surprendre.

Au niveau du style, je suis toujours aussi nulle pour en parler, car si le livre est captivant je ne fais pas attention au style. Vu que j’étais plongée dans ma lecture, je peux dire que le style est fluide et qu’il est très facile de se laisser porter par celui-ci.

Enfin, je voudrais remercier Bénédicte Taffin, que j’ai trouvée très sympathique lors de notre rencontre au salon du livre jeunesse de Montreuil cette année. J’avais l’air d’une idiote, mais ce n’est pas grave j’assume. Je vous souhaite une bonne continuation et sachez que j’ai très envie de lire la suite.

Je remercie donc Livraddict et les éditions Gallimard Jeunesse de m’avoir choisie pour ce partenariat.

9 commentaires:

Galleane a dit…

J'avais déjà lu un avis enthousiaste et j'ai donc emprunter le livre mais tu en rajoute une couche. Vivement que je le commence.

AzArIeL a dit…

Pour l'instant çA ne me dit pas trop de lire ce livre malgré ton très bon billet, peut-être plus tard ;)

Phooka a dit…

Je suis contente que tu aies aimé ce livre Aily!
Comme tu le sais je l'ai beaucoup aimé moi aussi et j'aimerais que beaucoup de gens aient envie de le découvrir!

Amibe_R Nard a dit…

Bonjour Aily

Pas si idiote que ça.

Je vous laisse lire ici que votre réponse est attendue : "En fait, il faudrait qu'Aily passe sur ce blog pour nous révéler le pourquoi de cette ventilation. " :-))

http://benedictetaffin.blogspot.com/2010/12/montreuil-j-2.html

Bien cordialement
l'Amibe_R Nard

Spocky a dit…

Salut Aily. Tu te rappelles, j'étais derrière toi dans la file d'attente pour les dédicaces de Bénédicte Taffin. Je n'ai toujours pas commencé ce livre car j'ai plusieurs autres lectures en cours ou programmées à venir, mais ton billet me donne encore plus envie de le lire. Merci pour l'info sur les unités expliquées à la fin du livre. C'est toujours très utile. Je m'étais fait avoir avec le premier Young Samurai qui contient du japonais dans le texte, et dont la traduction est à la fin du livre.

Aily a dit…

@ Aza : tant pis alors, mais si c'est pas ton truc il ne vaut mieux pas que tu le commences.

@ Galleane et Spocky : j'espère que votre lecture sera aussi bonne que la mienne !

@ Amibe_R Nard : merci d'être venu me chercher !

@ Phooka : Continuons à en faire la promo et vive la suite !

Amibe_R Nard a dit…

Tout le plaisir a été pour moi, et je découvre un blog avec plein de livres que je ne connais pas. :-)

J'y reviendrai !
l'Amibe_R Nard (qui te souhaite de bonnes fêtes de fin d'année)

Phooka a dit…

La suite est en cours d'écriture si j'ai bien compris!
J'ai hâte de m'y plonger!

Benedicte a dit…

Merci pour la chronique, Aily, et merci également d'être passée sur mon blog. Je me dépêche d'écrire la suite, histoire de vous rencontrer de nouveau. ;) A bientôt.